66% des joueurs console préfèrent les jeux physiques

Les joueurs console aux US préfèrent encore les jeux physiques au numérique, selon la dernière analyse de Nielsen (1). Un des sujets les plus controversés dans son rapport de cette année concernait les sorties de jeux numériques et physiques. Globalement, 66% des utilisateurs de consoles préfèrent les jeux physiques, contre seulement 29% des joueurs sur PC.

 Jeux physiques contre Jeux numériques

L'essor constant des jeux numériques et physiques est l'un des débats les plus animés au sein de la communauté des joueurs et des professionnels du gaming. Même si de prime abord, on pourrait penser que le support physique est une technologie ancienne, la majorité des joueurs la préfère. Le clivage entre joueurs consoles et PC est remarquable; 66% des joueurs consoles interrogées préfèrent les disques physiques, tandis que 71% des joueurs PC privilégient les téléchargements numériques.

Nielsen, une société mondiale de mesure et d'analyse de données, a fourni ces données ainsi que de nombreuses statistiques figurant dans son récent rapport intitulé: “US Games 360 Report for 2018”. Elle a mené plus de 2 000 entretiens avec des adolescents et des adultes de plus de 13 ans. La taille de l'échantillon était également répartie de manière égale entre les femmes et les hommes et pondérée de manière à représenter la population cible.

La préférence pour les jeux physiques pourrait être liée aux vitesses Internet incohérentes et aux limites de téléchargement. La plupart des jeux tournent autour de 40 gigaoctets, alors que certains peuvent atteindre plus de 70 gigaoctets. Le fait d’avoir un disque réduit les temps d’installation et permet aux joueurs de jouer un peu plus rapidement (une fois les mises à jours récupérées). La possibilité de revente des jeux console est également un avantage indéniable pour les acheteurs de jeux sous boitier.

D'autres chiffres sur le marché du gaming

L’étude présente également quelques autres informations intéressantes. Par exemple aux États-Unis, environ 66% de la population âgée de plus de 13 ans s’identifie comme un «joueur», ce qui représente une hausse par rapport à 58%, en 2013. Consciente de la popularité générale des consoles, la PS4 a fini par être le matériel le plus reconnu par les joueurs, non joueurs et la population générale avec une moyenne de 70%. Cela correspond assez bien aux ventes de la console de Sony qui écrase ses concurrents.

La Xbox One X est arrivée en deuxième position pour les trois groupes avec une moyenne de 57%. Outre la notoriété, les personnes de l'échantillon étaient plus susceptibles d'acheter une PS4 (24%),dépassant à peine de la Nintendo Switch (23%). La Xbox One X et la Xbox One ont fini à la dernière place des consoles avec 22% et 20% respectivement.

Les chiffres relatifs à la réalité virtuelle ne sont pas aussi positifs. Seulement 27% des joueurs et 18% de la population en général étaient très satisfaits ou plutôt satisfaits du support. L'apathie est le grand gagnant puisque 63% des joueurs et 49% de la population en général n'ont pas d'opinion sur la réalité virtuelle. Elle en est encore à ses balbutiements et les trois principaux casques restent assez chers. Quelle que soit la raison, la réalité virtuelle partout, ce n’est pas pour demain.

Le reste du sondage détaille de nombreuses statistiques sur l’export, les achats en jeu, le jeu rétro, etc. Pour le télécharger, RDV sur le site de Nielsen.(1)

Et toi, tu es plutôt jeu physique ou jeu numérique ? Ton avis nous intéresse !

1- Nielsen

Poster un commentaire